titre


menu langage



Contactez-Moi

Presentation

Bienvenus a ce modeste espace qui m'a été aimablement confié dans demartinenchile.com

alors que je vistait la page de mon très aprécié prof d'hebreu (pouvez aller voir en fraiman.tripod.cl mais c'est en espagnol, hein) la suggestion qu'un page personelle pouvait facilement donner l'impression que l'auteur est un grand nombriliste m'a interpellé. Ca m'était jamais passé par l'esprit parce que l'océan internautique est remplis de pages du genre et je ne me rappelle pas avoir jamais eu l'impression que parce qu'un type a une page personelle il es forcément un adorateur de lui même. Bon évidemment on va en trouver quelques uns avec une image propre plutôt surdimentionnée, mais c'est pas lié au fait de se faire une homepage. Pas plus que de dire "eh, il m'en est arrivé un bonne ce matin : je me baladait dans la rue quant...." etc. Voilà ce que je veut dire c'est que c'est pas parce qu'on parle de soit qu'on est forcément un égomaniaque.
 
C'est encore plus clair si on pens que quant on parle de soit, en fait on parle que de choses qui ne nous apratiennent pas, ou du moins, pas qu'a nous. Je m'explique : quant mon ami Mitch par exemple se presente sur son site internet (pouvez voir ca sur www.webspawner.com/users/mitch15/) il fait une liste de préférences de ce genre :

couleur : bleue
film : Shrek II
chaussures : nike

cette couleur bleue, ce film, ou cette marque de chaussures ne sont mais même pas de loin des choses dont il a l'exclusivité... il y a des million de persones qui on vu le meme film, e sûrement il y a un bonne proportion d'entre eux qui serait capable de dire que c'est leur film préféré. cependant on es devant l'évidence même : mon pote est bien en train de parler de lui.

Ce qu'on voit là c'est que quant on veut se définir, ou parler de soit, on ne peut qu'utiliser des choses partagées. Si je vous raconte que j'aime la couleur bleue, vous allez peut être aprendre quelque chose de plus de moi, mais si je vous dit que j'adore la cazuela... là la pluspars de mes francophones amis ne me suivent plus parce qu'ils ne savent pas que c'est un soupe tipique chilienne.
Si on tira la chose encore plus loin, il faudrait juste rappeller que les lettres, les mots, le format html, finalement tout ce qu'utilise un personne pour faire un page personelle doit pouvoir être partagé par ces copains... parceque s'il ne savent pas lire, ou il ne conaissent pas la langue, ou s'il n'on pas d'ordinateur... ya pas moyen. Pour parler de soit c'est donc inévitable devoir passer  par terrain d'autrui.

Ce qui fait la singularité d'une personne c'est donc pas les choses desquelles il parle, quoi qu'il puisse parler de choses bizarres comme la cazuela. Mais même les choses les plus bizarre sont potentiellement "partageables". D'ailleurs si maintenant on peut parler de cazuela c'est parce que ca fait déjà un peu plus partie de votre monde. ce qui fait la diférence ce ne sont pas les choses, si non la facon de se situer en face d'elles. Le bleu me plait ou ne me plait pas, je laisse le dentifrice ouvert ou fermé, je peut être pour contre ou indíférent a un parti politique, mais ce qui déssine ce que je suis c'est la maniere dont je me positionne face a la choses en question.

Un individu ne se définit pas seulement par la facon dont il se situe face aux choses, mais aussi a la facon dont il combine les choses entre elles. (on pourait même argumenter que le fait de se situer a soit meme en face de quelque choses est en realité une combinaison que je fait,  entre moi ou mon idée de ce que je suis et la couleur bleue par exemple). Un artiste imprime son individualité dans ces oeuvres en leur donnant un forme singulière, en combianan des elements d'un facon particulière. Ainsi l'originalité d'un peinture es celle de l'ordre particulier de ces pigments, la singularité d'un mélodie est la disposition particulières de ces notes, le génie d'une oeuvre litéraire est dans la combinaison particulière de ces mots, phrases, idées etc etc.

Dans ce site vous allez trouver des choses plus ou moins familières, qui paraîtron plus ou moins originales, intéresantes ou pas... ce qui est sûr c'est qu'elles vont parler de moi, comme moi je parle d'elles.


 Contactez-Moi